En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Policier et Thriller > Micmac au bioparc
THÈMES

Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

informations, discussions, rencontres sur le twitt de librairie-polar.com

le facebook de librairie-polar.com actualité, policiers, polars, romans numeriques

Micmac au bioparc

Gino Blandin

Geste Éditions
Format: ePub sans DRM

Lire un extrait    

Prix :
9,99

Ajouter au panier
Un homme est retrouvé mort dans la fosse au rhinocéros, tandis que des troupeaux de brebis se font massacrés.

Qui est cet homme dont on a retrouvé le corps sans vie dans la grande vallée des rhinocéros noirs au sein du Bioparc de Doué-la-Fontaine ? Personne ne semble le connaître.
L’enquête des gendarmes est au point mort. D’autant qu’ils ont une autre affaire sur les bras : le massacre nocturne et répété de dizaines de brebis dans les exploitations agricoles des environs. La psychose gagne les éleveurs de moutons qui se sentent abandonnés par les pouvoirs publics. Ils parlent de chien errant, de « bête grise à tête de loup ».
En ce mois de juillet, Julie Lantilly, journaliste au Courrier Ligérien de Saumur, est très sollicitée professionnellement. Elle doit suivre, entre autre, les deux affaires, mais peut-être y a-t-il un rapport entre elles ?

Accompagnez Julie Lantilly dans ces deux affaires sans lien apparent. Mais si, au final, tout était lié ?

EXTRAIT

Quand l’adjudant-chef Orjubin et le gendarme Labat garèrent leur véhicule sur le parking ombragé, ils aperçurent une foule de gens amassés devant l’entrée du zoo. Plusieurs dizaines de voitures et deux cars étaient déjà garés. Les deux gendarmes descendirent du véhicule et mirent leur casquette. Ils avaient à peine fait quelques pas qu’ils croisèrent un couple accompagné de trois enfants qui regagnait sa voiture.
— On n’a pas de chance, dit le père de famille, un grand type à l’allure sportive, faut que ça tombe juste le jour de notre passage.
— Ils auraient pu au moins nous dire ce qu’il s’est passé, reprit la mère, une petite blonde toute bronzée.
— Ils ont parlé d’un accident technique, je ne sais pas ce que c’est mais ça doit être grave pour qu’ils n’ouvrent pas.
— On ne va pas voir les lions ? demanda la petite fille.
— Non, ma chérie, dit la dame, le zoo est fermé. Nous reviendrons une autre fois.
Les gendarmes continuèrent leur progression et traversèrent la route sur le passage clouté. Ils scrutèrent les touristes aux tenues bigarrées qui s’étaient groupés devant les portes vitrées du zoo. Ils étaient nombreux et se tournèrent tous vers les deux gendarmes, le regard interrogateur comme s’ils s’attendaient à ce qu’ils prononcent une allocution.
Un groupe de touristes asiatiques restait rassemblé dans un coin. Ils se parlaient entre eux mais sans manifester aucune impatience. Nombre d’entre eux téléphonaient.
On remarquait un second groupe, composé de touristes français portant tous un bob de couleur jaune citron marqué du logo de l’agence de voyage qui les véhiculait. Certains parlaient fort et semblaient commencer à protester. Des dames d’un certain âge s’étaient réfugiées silencieusement à l’ombre d’un palmier.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Voilà une authentique intrigue policière, dans la belle tradition du roman d'enquête. Une héroïne aussi intrépide que charmante, des situations énigmatiques, des personnages fort suspects, un mort et des incidents à répétition, l'affaire ne manque ni de péripéties ni d'hypothèses à suivre. [...] Pour son nouveau roman, Gino Blandin nous a concocté un très bon suspense, qui se lit avec grand plaisir. - Action-Suspense

À PROPOS DE L'AUTEUR

Gino Blandin est enseignant. Auparavant, il a été foreur pétrolier. Auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire de Saumur, dont L’Histoire du Centre Hospitalier de Saumur (Prix Politi 1996), il écrit aussi des romans policiers dont le cadre est la région saumuroise.

Ceux qui ont été intéressés par Micmac au bioparc ont aussi consulté :